Précédent

Les vertus de la tisane drainante


Comment dois-je choisir mes plantes?

Riche de plus de 40 années d’expérience de médecins dans l’utilisation des plantes, Numa a sélectionné 5 plantes* pour leurs effets dont certains sont différents mais tous complémentaires.

Camomile romaine ou noble (Anthemis nobilis), feuille d’artichot (Cynara scolymus), petit houx (Ruscus aculeatus), achillée (Achillea millefolium), menthe poivrée (Mentha piperita)

  • Elles ont un effet drainant sur le foie et la vésicule (artichaut, camomille, achillée, menthe poivrée), le pancréas (menthe, poivrée camomille), le petit bassin (achillée, petit-houx, camomille), les bronches (menthe poivrée), les reins (camomille, achillée, petit-houx) tout en renforçant la circulation veineuse et luttant contre les oedèmes (petit-houx, achillée).
  • Elles apaisent le système neurovégétatif pour certaines (camomille noble ou romaine, petit-houx et la menthe poivrée),
  • Elles soulagent les spasmes circulatoires (camomille, achillée, petit-houx),

Pourquoi drainer un organe ?

Drainer un organe, c’est faciliter l’écoulement de ses sécrétions. Il devient alors plus efficace, n’est plus gêné par ses propres productions, il peut évacuer plus facilement ses déchets, ce qui lui laisse plus de place pour s’approvisionner et stocker de manière à répondre plus aisément aux besoins liés au métabolisme.

Ceci est vrai pour les organes comme :

  • le foie qui régule l’inflammation, détoxifie le sang et produits les sels biliaires nécessaires à la digestion,
  • le pancréas qui est responsable de la production d’enzymes digestives, d’insuline et de glucagon pour l’assimilation du taux du sucre, etc,

Mais c’est aussi particulièrement vrai pour un espace ou une zone du corps ou se mêlent différents organes et différents vaisseaux et canaux circulatoires, le petit bassin.

Pourquoi avoir sélectionné certaines plantes pour cela?

Quand on parle des effets des plantes, on parle souvent de « tropisme » , c’est-à-dire la partie du corps où la plantes agira le plus. Ainsi on trouvera des plantes ayant plus un tropisme pour le foie, pour les reins, pour l’utérus, la peau, les poumons, etc…

Il est alors intéressant de sélectionner des plantes pour simplement faciliter l’activité de certains organes, de certaines zones en les drainant, de façon ciblée, de manière à améliorer le fonctionnement global de l’organisme et l’équilibre de fonctionnement des organes entre eux.